Lecture·Point de croix

Au cœur de Yamato / Incroyable ! / Agenda point de croix

Envie de repartir au Japon, en apprendre un peu plus sur le pays, son histoire… Renouer avec Aki Shimazaki, une deuxième pentalogie autour de 5 personnages qui vont se croiser et de la période qui va (à peu près) de 1945 à 2000. Là aussi, le poids des secrets va peser sur ces personnes, mais également les obligations sociales, liées à la culture japonaise et surtout à la période où le pays devait se relever après la guerre et qui semble avoir laissé une empreinte très forte sur la société…

Dans Mitsuba, c’est un salarié zélé d’une grande entreprise, Takashi, que nous suivons, il tombe amoureux de l’hôtesse d’accueil, Yuko, et contrairement à ses collègues, c’est réciproque… seulement, une autre personne va entrer en scène et changer les plans du couple…

Dans Zakuro, Tsuyoshi (qui est le supérieur de Takashi, mais on le suit quelques années plus tôt) va découvrir la vérité sur son père qui n’est jamais revenu dans sa famille depuis les camps de Sibérie où il a été déporté après la guerre. C’est aussi l’occasion de faire connaissance avec cette part sombre de l’Histoire japonaise. Est-il mort là-bas, ou peut-être que…

Dans Tonbo, nous retrouvons Nobu, ex-collègue de Takashi, qui tient à présent un cours privé prospère qui lui permet de continuer de profiter de sa famille, et alors qu’il est à la recherche d’un nouveau professeur, il fait la connaissance d’un homme qui a connu son père, ce dernier s’étant suicidé suite à des accusations à l’encontre d’un élève, il va alors connaître toute la vérité…

Dans Tsukushi, nous retrouvons Yuko, mariée depuis des années à cet homme qui est venu changer les plans du jeune couple (Mistuba), et alors que sa vie semble se dérouler selon un cours paisible, elle va apprendre le secret de son mari… Une réflexion sur le couple, l’amour, ce qui est important pour le faire durer… ou non…

Enfin, dans Yamabuki, c’est Aïko, la femme de Tsuyoshi, qui nous relate leur vie de couple qui va fêter ses 56 ans de mariage, comment elle en est tombée amoureuse et ce qui a fait leur vie qu’elle a tant apprécié…

C’est toujours écrit avec une grande délicatesse, un bel amour de la nature, de la culture japonaise, même si l’autrice vit désormais à Montréal et écrit ses livres en français, langue qu’elle a apprise à partir de 40 ans seulement et qu’elle utilise avec beaucoup de poésie. Un régal de lecture.

Au cœur de Yamato, Aki Shimazaki

C’est la couverture qui m’avait attirée dans le catalogue Dargaud que je feuilletais régulièrement depuis quelques mois, et puis l’histoire m’a séduite… L’on suit les aventures de Jean-Loup, un garçon un peu à part, qui aime répertorier les informations sur des fiches, parler à sa maman qui semble être en cendres dans une boîte de conserve (on en saura plus, plus tard dans l’album…), il est bourré de tocs et son papa est le grand absent de sa vie, même s’ils vivent bien sous le même toit… Un jour, Jean-Loup va devoir présenter un exposé devant toute la classe, mais il a oublié ses notes à la maison, heureusement, il ne manque pas de ressources et il va épater sa classe… Un album qui parle de la différence, d’absence, de mal-être et qui est également plein d’espoir ! Un joli trait de crayon, plein de poésie (certaines images pourraient presque être du Sempé)

Incroyable !, Zabus et Hippolyte

Et je me suis procuré le nouvel agenda au point de croix de chez Mango, comme tous les ans. Le thème de 2022 est Délices et compagnie, on y retrouve des grilles de Véronique Enginger, Hélène Le Berre, Perrette Samouïloff, Marie-Anne Réthoret-Mélin, Corinne Lacroix, Aurelle, Monique Bonnin, Sylvie Teytaud et, Valérie Come, ainsi que quelques recettes et des adresses (mon blog y figure toujours et l’adresse a été mise à jour !).

3 commentaires sur “Au cœur de Yamato / Incroyable ! / Agenda point de croix

  1. L’agenda est commandé.
    Je suis dans la relecture de Jalna et son histoire de Mazo de La Roche. Souvenirs de jeunese du temps où j’habitais Paris et où je lisais dans le métro.
    Bonne lecture.
    Sylvie

    J'aime

  2. J’ai tenté une seule fois la littérature japonaise … ça n’est pas du tout mon truc !
    Après je n’ai peut-être pas commencé par le bon, je ne me souviens même plus ce que c’était …
    Félicitations pour ton apparition dans cet agenda.
    Belle soirée
    Cathy

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s